Critique 007 Spectre, Sam Mendes

Sortie :  11 novembre 2015

Qui c’est qui a couru en salles voir le dernier James Bond ? C’est moi !!

Ne vous méprenez pas, je n’étais pas SI pressée que ça de le voir mais je suis comme beaucoup de personnes je pense : je suis intriguée et j’ai profité d’un jour férié pour aller traîner 2h30 dans les salles obscures.

339826.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxL’histoire

J’ai toujours du mal à résumer les James Bond. Je trouve qu’il y a beaucoup trop d’informations pour faire tenir tout ça en quelques lignes. Je vais donc faire un truc que je ne fais JAMAIS : vous proposer le résumé d’Allociné (et en plus, ça me fait gagner un temps précieux héhé !!)

Un message cryptique surgi du passé entraîne James Bond dans une mission très personnelle à Mexico puis à Rome, où il rencontre Lucia Sciarra, la très belle veuve d’un célèbre criminel. Bond réussit à infiltrer une réunion secrète révélant une redoutable organisation baptisée Spectre.
Pendant ce temps, à Londres, Max Denbigh, le nouveau directeur du Centre pour la Sécurité Nationale, remet en cause les actions de Bond et l’existence même du MI6, dirigé par M. Bond persuade Moneypenny et Q de l’aider secrètement à localiser Madeleine Swann, la fille de son vieil ennemi, Mr White, qui pourrait détenir le moyen de détruire Spectre. Fille de tueur, Madeleine comprend Bond mieux que personne…
En s’approchant du cœur de Spectre, Bond va découvrir qu’il existe peut-être un terrible lien entre lui et le mystérieux ennemi qu’il traque…

maxresdefaultMon avis

Bon, cette fois je ne peux pas vous coller ceux d’allociné, il va donc falloir que je fasse quelques efforts pour faire part de mon avis que vous attendez avec beaucoup d’impatience, je sais je sais !

Pour commencer par le commencement, j’ai envie de vous dire que j’ai beaucoup aimé le début du film. Le plan séquence d’introduction à Mexico est impressionnant, hyper rythmé avec des petites touches d’humour bien dosées. Nous voilà dans l’ambiance dès les premières secondes, c’est tellement efficace ! Puis arrive le générique, très beau et très long, comme toujours… Il est alors temps de plonger dans l’histoire.

Pendant plus de deux heures, on va souvent changer de lieux, changer de pays, de décors, de voitures, et Léa Seydoux, de fringues.

Les multiples courses poursuites sont hyper prenantes, l’action toujours omniprésente, les gadgets sont quant à eux peu nombreux et forcément, on apprécie aussi de retrouver tous les acteurs récurrents des James Bond, Daniel Craig en tête ! Il incarne toujours aussi bien l’espion britannique, entre élégance et muscles saillants sous le costard.

Bref, je me suis laissée porter par le film avec plaisir, mais j’ai quand même noté quelques petits bémols au cours de la séance…

Passons donc aux points négatifs…qui ne tiennent qu’ à moi, bien sûr !

Le premier ? Léa Seydoux bien sûr ! Jadis, j’ai pu vous dire sur le blog que je l’aimais beaucoup mais après l’avoir vu dans pas mal de films, je vous avoue que je ne peux plus la supporter. Je la trouve toujours extrêmement lisse, son jeu est fade et puis au fond, elle n’est pas si jolie que ça quand on la regarde bien (et non, je suis pas une grosse jalouse, quand je trouve une actrice jolie, je n’ai pas honte de le dire !). Tout cela aurait été sans importance si son personnage était intéressant mais il est totalement anecdotique, comme souvent avec les James Bond girls, vous allez me dire.

Le second ? Peut-être les longueurs ! Elles sont, certes, relatives mais non moins présentes (du moins pour moi). La mise en scène souffre parfois de baisses de régime notables… puis ça repart… pour revenir à une autre petite longueur… puis ça repart à nouveau. Enfin, vous voyez le genre. La « machinerie James Bond » fonctionne comme avant mais le cru 2015 est un peu faible sur les bords. La faute à un manque cruel de suspens ? Le film a bel et bien une intrigue mais si, au fond, il ne racontait pas grand chose ?

Enfin, il y a aussi Christoph Waltz, un acteur que j’aime beaucoup d’habitude mais qui incarne ici un Méchant bien peu charismatique à mon goût. Normalement, du moins dans mon souvenir, les méchants de James Bond sont particuliers, souvent tarés… là, je l’ai trouvé plus soft, moins tordu, moins excentrique. Et c’est dommage.

spectre-bande-annonce-lea-seydoux-james-bond-720x300

En bref,

C’est toujours un plaisir de retrouver James Bond au cinéma. On sait qu’on en aura pour son argent, qu’il y aura du spectacle, de l’humour et de l’amour. Les 2h30 du film sont passées sans soucis ou presque (sauf vers la fin mais moi, au bout de deux heures dans un siège, j’en ai marre et ce, quel que soit le film). Je n’ai pas été conquise à 100% car le scénario m’a semblé presque décevant mais je vous conseille quand même d’aller le voir en salles, bien entendu !

6 comments

    • Audrey says:

      Elle a beaucoup de succès en ce moment et je trouve ça totalement immérité. Je me demande ce qu’elle a de plus que les autres pour que tout le monde la demande partout… y a quand même des actrices plus émouvantes… En tous cas, elle ne me fait rien passer comme émotions quand je la vois dans un film.

    • Audrey says:

      J’espère que tu trouveras l’occasion de le voir rapidement alors ! 😀 C’est idéal pour un dimanche pluvieux vu la durée du film mais bon, en ce moment il fait beau ^^

  1. Steeve says:

    Sympa ton article et très bon résumé surtout en ce qui concerne Léa Seydoux. Il y avait eu l’info en début de production que ça devait être Penelope Cruz, elle aurait été nettement mieux. Mais bon derrière Seydoux, y’a un peu Gaumont et Pathé, donc ça doit aider aussi ^^
    Concernant Waltz et son rôle de Oberhauser pour ma part j’ai bien aimé, il est dans la lignée des précédents films où son personnage apparaissait peut-être en un peu moins sadique et encore.
    Il est vrai qu’il y a des petites longueurs mais ça va, c’est pas trop pénible. Il est aussi bon que Skyfall.
    Steeve Articles récents…Mon avis sur 007 SpectreMy Profile

  2. Clownface says:

    Moi qui suis assez fan de la franchise, j’avoue que celui-ci m’a laissé perplexe, voir déçu. Après une séquence d’ouverture, comme tu l’as dit, exceptionnelle, la suite m’a laissé un peu froid. Pas vraiment de liens en tre les scènes/pays et Léa Seydoux qui est irritante pour ne pas dire plus plus. Reste une réalisation magnifique et le retour du Spectre, mais ça ne sauve pas le film…

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.