Conjuring : les dossiers Warren

Sortie : le 21 août 2013

Quand on va voir un film d’horreur au cinéma, il faut croiser les doigts car une fois sur deux, la séance sera gâchée par les énergumènes qui peupleront la salle. J’avais envie de voir Conjuring : les dossiers Warren, j’ai hésité par peur d’avoir à supporter une bande de cons ou deux, j’ai tenté…et j’ai obtenu satisfaction grâce à un film d’épouvante particulièrement bien réussi. J’ai à peine été déconcentrée par les chuchotements continus des adolescents du fond de la salle. C’est dire.

Ce film raconte l’une des enquêtes du célèbre  couple du paranormal : Ed et Lorraine Warren. Ed était démonologiste et Lorraine, médium et ils furent notamment impliqués dans la non moins connue affaire d’Amytiville durant les années 70. Ces personnages sont donc vrais, ils ont existés.

Dans ce cadre, l’histoire de Conjuring : les dossiers Warren serait directement inspirée d’une histoire réelle : celle de la famille Perron. Ayant emménagé depuis peu dans une nouvelle maison un peu isolée, ce couple et leurs filles ont vu leur quotidien être transformé par une suite d’évènements paranormaux particulièrement effrayants. A bout de nerfs et de patience, ils font appel aux Warren. Ces derniers ne savent pas encore qu’ils vont être confrontés à l’une des affaires les plus complexes de leur carrière.

C’est grâce à une mise en scène particulièrement intéressante et à une bande-son vraiment pertinente que Conjuring : les dossiers Warren est une réussite à mes yeux. Immergés dans le quotidien de cette famille américaine, on ne peut que trembler. Bien sûr, on pourra reprocher l’utilisation de grands classiques du film d’horreur comme les portes qui claquent, les oiseaux qui foncent sur les façades, les silhouettes blanchâtres qui passent furtivement de pièce en pièce, les sorcières… mais tout arrive toujours au bon moment. Les effets de surprise sont bons et on sursaute, encore et encore.

Les décors sont là encore très classiques car le coup de la grande, belle et vieille maison au fond des bois… C’est du déjà vu mais là encore, cela fonctionne. Cette baraque aussi charmante que décrépite avec ses histoires morbides, ces pièces condamnées, sa cave, ses fantômes… tout cela regorge de possibilités horrifiques.

Tout au long de l’histoire, la montée en puissance est réelle et progressive. Tout commence calmement…puis à mesure que les découvertes avancent, tout s’enchaine de manière inexorable. En plein cauchemar. J’avais l’impression d’être en plein cauchemar.

Pas une goutte de sang versée dans un film « à l’ancienne » qui fait appel à nos peurs primaires et non au gore facile et sans cervelle. Pour terminer, j’ai envie de souligner l’intérêt de la reconstitution des années 70 qui apporte un charme supplémentaire à un film que je conseille aux plus courageux !

Seul bémol : j’ai trouvé que le final était décevant, qu’il arrivait un peu trop vite et surtout, qu’il manquait de panache. C’est un peu comme si le réalisateur avait voulu éviter les clichés habituels en fin de film d’horreur… Mais en ne choisissant ni la happy end claire et nette, ni le retournement de situation final qui-fait-peur, ce film ne laisse un peu sur notre faim.

5 comments

  1. zofia says:

    Je suis assez tentée par ce film mais je ne sais pas si j’aurais l’occasion de le voir, il passe dans mon ciné quand je serais en vacances et dans l’autre ciné, il ne passe pour l’instant ! 🙁

  2. Audrey says:

    Peut être qu’il restera un peu de temps à l’affiche ! Sinon il faudra se rabattre sur le dvd… ce qui n’est peut être pas un mal. Je ne sais pas si tu as ce genre de souci par chez toi mais généralement, ce film attire pas mal d’adolescents qui ne savent pas se tenir. Pour rester polie.

  3. zofia says:

    Oh que oui on a ce même problème ! encore que, c’est moins horrible qu’à Nice mais le ciné art & essai de Grasse n’est pas trop prisé des bandes de jeunes : petite salle, peu de confiseries donc tant mieux pour moi ^^
    zofia Articles récents…L’urssaf et moiMy Profile

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.