Chéri

Sortie : 8 avril 2009

Note : 3.5/5

Ce film est l’adaptation du roman Chéri, de Colette.

Paris, au début du XXème siècle. Léa de Lonval, une courtisane ayant eu beaucoup de succès, met fin à sa carrière et s’apprête à consacrer le reste de sa vie à passer du bon temps. Elle fréquente régulièrement une ancienne consoeur, qui fut également sa rivale, et en profite pour entamer une liaison avec le fils de cette dernière, Fred Peloux, qu’elle a surnommé Chéri à l’époque où il n’était encore qu’un enfant. Au début de leur relation, Léa proclame à qui veut l’entendre que ce n’est qu’une passade, que dans quelques semaines elle le renverra chez lui… mais six ans plus tard, ils sont toujours ensemble…

Chéri, a alors presque 25ans et Mme Peloux juge qu’il est temps qu’il fasse un beau mariage pour assurer leurs deux avenirs. Léa et Chéri vont devoir se résoudre à cette séparation forcée, découvrant au passage que derrière l’écran d’une relation qu’ils voulaient légère, de vrais sentiments sont nés. Ils vont, chacun de leur coté, devoir apprendre à lutter contre ça, avec plus ou moins de succès…

Chéri est donc l’histoire d’un amour contrarié par les conventions. Il est cruel pour le jeune Fred de devoir laisser sa maîtresse en arrière. Il est cruel pour cette dernière de se retrouver seule et d’être plus en plus marquée par le temps alors que sa rivale, en plus d’être « l’officielle », est jeune et charmante… C’est étrange mais c’est cet aspect là qui m’a le plus marqué. La différence entre les deux personnes. Elle, elle appartient à un monde qui n’est plus. Lui, il fait partie du monde moderne. Leur liaison semblait de toute manière, à long terme, vouée à l’échec.

Les images de ce film sont absolument superbes. Les acteurs parfaits (qu’est ce que Rupert Friend ressemble à Orlando Bloom !). C’est fluide, sans temps morts, c’est très agréable à regarder mais c’est tellement parfait que ça manque peut-être d’un peu de folie… Cette histoire m’a d’ailleurs rappelé celle d’un autre film, Une vieille maîtresse, un film français avec Asia Argento en intrigante sur le retour. Le thème : une femme plus vieille devient l’initiatrice d’un jeune homme qui, après des années de relation, doit se marier et reste tiraillé entre deux femmes. Sauf que j’avais peut-être mieux ressenti la passion qu’éprouvait ce couple et tous les déchirements que celui induit. La tension était plus palpable, les sentiments bien plus exacerbés, les personnages plus sauvages…

Pour conclure, ce film m’a quand même vraiment donné envie de lire le roman dont il est adapté.

This entry was posted in A voir.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.