Challenge Les filles de Mrs Bennet (Février) : Persuasion, Jane Austen

Mois de Février : Lire un livre dans lequel les personnages se retrouvent après une longue période.

Je n’avais pas prévu de relire Persuasion pour le mois de Février… mais une lecture commune organisée au cours du week-end dernier m’a fait changer d’avis (même si j’aurais aussi pu le garder pour le Mois d’Avril : Un livre dans lequel le héros écrit une lettre au personnage féminin).

J’ai ouvert avec enthousiasme mon beau livre gagné chez In romance we trust.

1509persusasion_orgC’est au moment d’écrire cet article que je me suis rendue compte que j’avais déjà écrit sur Persuasion en 2012. Généralement je n’aime pas trop me relire, surtout après des années mais j’ai quand même fait cet effort afin de comparer un peu mes deux lectures.

Quand j’ai découvert Persuasion, je n’ai pas tout de suite eu de coup de cœur pour Anne. Il faut dire que cette jeune femme, presque vieille fille d’ailleurs, était un peu différente des héroïnes que j’avais l’habitude de croiser dans mes lectures. Très douce, très patiente, toujours dans l’empathie, parfois même très effacée à côté du terrible duo joué par sa sœur et son père (des mondains vaniteux) elle m’avait semblé presque terne.

Puis après, j’avais compris la beauté de son histoire avec le capitaine Frédéric Wentworth, la douleur de leurs fiançailles annulées 8 ans auparavant. J’avais été touchée par la souffrance d’Anne Elliot. Et j’étais très inquiète : allait-elle enfin s’affirmer et faire ses propres choix ?

Cette fois, j’ai apprécié ma lecture de A à Z car je connaissais déjà Anne. Et je dois dire qu’avec quelques années de plus au compteur, j’aime beaucoup sa sagesse et son côté « posé » et réfléchi. Comme quoi, pas la peine d’attendre 10 ans pour changer d’avis sur un personnage ! (notons que j’avais quand même mis 9/10 à ma lecture en 2012).

Dévoré entre le vendredi soir et le dimanche matin, Persuasion m’a permis de renouer avec cette histoire d’amour si touchante. Cette relecture m’a permis de mieux comprendre les tenants et les aboutissants de cette fameuse « persuasion », celle qui peut pousser une personne à taire ses sentiments à cause de la pression de son entourage.

Tout au long du roman, j’ai pris plaisir à voir les personnages évoluer tout en délicatesse. Anne et son Frédéric étant bien entendu au cœur même de mes attentions. Je ne peux pas vous cacher que j’adore chaque scène qui les met en présence l’un de l’autre, de la première, si froide et presque oppressante, à la dernière, beaucoup plus chaleureuse…

Dans Persuasion, Jane Austen nous parle de la seconde chance en amour. Si vous ne l’avez pas encore lu : foncez !! Je vous conseille également l’adaptation BBC que j’ai revu dans la foulée et dont je vous parle…demain !

Lesfillesdemrsbennet2

2 comments

Laisser un commentaire

CommentLuv badge