Critique L’idéal

Le second film vu dans le cadre de la Fête du cinéma !

Quand j’étais lycéenne, puis étudiante, j’étais une grande fan de Frédéric Beigbeder. J’ai lu la plupart de ses livres. Pas tous. Depuis Un roman français, en 2009, je n’ai pas ouvert un de ses romans. En même temps, depuis, il n’a publié que Oona et Salinger (2014).

En 2007, j’avais lu Au secours pardon. Dans ce livre, il était question de Russie, de mannequinat. Le livre reprenait le narrateur et héros de 99francs, Octave. A part ça, je ne me souvenais pas de grand chose.

L-Ideal-Affiche

Résumé allociné

L’ancien concepteur-rédacteur Octave Parango de « 99 francs » s’est reconverti dans le « model scouting » à Moscou. Cet hédoniste cynique mène une vie très agréable dans les bras de jeunes mannequins russes et les jets privés de ses amis oligarques… jusqu’au jour où il est contacté par L’Idéal, la première entreprise de cosmétiques au monde, secouée par un gigantesque scandale médiatique.
Notre antihéros aura sept jours pour trouver une nouvelle égérie en sillonnant les confins de la Russie post-communiste, sous les ordres de Valentine Winfeld, une directrice visuelle sèche et autoritaire.
Entre les réunions de crise à Paris, les castings à Moscou, une élection de Miss en Sibérie, une fête chez un milliardaire poutinien et une quête des « new faces » aux quatre coins de l’ex-URSS, le fêtard paresseux et la workaholic frigide vont apprendre à se supporter et peut-être même à se sauver.

l-ideal-de-frederic-beigbeder-11536679ihzqt_1713

Mon avis

Bye bye Jean Dujardin (cf l’adaptation de 99 francs en 2007). Cette fois, c’est Gaspard Proust qui interprète le rôle d’Octave et pour moi c’est un soulagement car j’aime Gaspard et ne peut plus supporter Dujardin. On a tous nos têtes à claques et si je n’ai absolument rien contre Mr Jean D., je l’ai peut-être trop vu pour vraiment l’apprécier (mais j’en avais déjà parlé). Gaspard Proust, que Beigbeder avait déjà dirigé lors de l’adaptation d’un autre de ses romans, L’amour dure trois ans (en 2012) est idéal pour le rôle car, au vu de son travail en tant qu’humoriste, on l’associe très facilement à ce personnage cynique et désabusé qu’est Octave.

A mes yeux, malgré sa présence, le film de Beigbeder est à moitié réussi. Je dirais que sur 1h30, ce sont grosso modo les 45 premières minutes les plus réussies car elles sont déjantées, drôles, originales. On plonge dans le quotidien d’Octave qui profite bien de la vie en Russie. Quand il revient à l’agence L’idéal et qu’il recherche le nouveau visage de la marque, c’est un peu le summum. Les répliques, cruelles, m’ont souvent fait pouffer.

Ensuite ? Et c’est plus banal, plus convenu, moins cynique et donc, beaucoup moins drôle. On passe d’un film un brin sulfureux et subversif à une comédie vraiment vraiment classique et sans saveurs. Du moins, ce n’était pas ce que j’étais venue chercher dans ce film.

Le ton change terriblement. L’ambiance est beaucoup plus sage. Les personnages flottent un peu et nous avec.

l-ideal-de-frederic-beigbeder-11549865mwozk_1713Pour résumer, L’idéal est loin d’être un film à éviter mais à mes yeux, il n’a absolument pas tenu ses promesses. La première partie, soit la crise chez L’idéal, est vraiment sympathique mais l’histoire perdra finalement très vite en intensité. Au final, on nous livre une intrigue creuse, cousue de fil blanc, avec des passages que j’ai trouvé vraiment gênants (comme quand Octave chante à la guitare, par exemple). Notons quand même, pour finir sur une note positive, que le film est plutôt bien filmé !

A voir chez vous ! Ou mieux : lisez le livre !

3 comments

  1. Jean-Séb says:

    C’est marrant t’as mis des mots sur mon ressenti sur le film.
    En effet la bonne moitié est plutôt bonne et ensuite on se retrouve dans une comédie à la française un peu bateau avec un scénario qui tient plus trop la route.

    Du coup on perd le coté cynique qui cartonne bien au début. Déception…
    Jean-Séb Articles récents…Critique L’idéalMy Profile

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.