Critique série Black Mirror (saisons 1 et 2)

Black Mirror est une série britannique qui se compose de 2 saisons de 3 épisodes + 1 épisode spécial.

Elle m’a été recommandée par un ami il y a bien longtemps (enfin, pas mal de temps) mais je n’avais pas réalisé qu’une saison 2 était sortie entre temps. Dernièrement, j’ai comblé mes lacunes, ce qui me permet de vous en parler aujourd’hui.

black-mirror-critique-serie-saison-1-saison-2-channel-4-britanniqueLe casting

Quand on regarde pas mal de séries, on croise souvent les mêmes acteurs. Pour les fans, notons que la série met notamment en scène : Jessica Brown Findlay (Downton Abbey), Rory Kinnear (Penny Dreadful), Tobias Menzies (Outlander) et Domhnall Gleeson (Frank, Star Wars, Il était temps). Les autres acteurs, je ne les connaissais pas ce qui ne veut pas dire qu’ils sont mauvais, loin de là ! Le casting est vraiment au top, aucune fausse note !

Jessica-Brown-Findlay-jessica-brown-findlay-29181830-200-320 Rory_Kinnear_2012_(cropped)106Domhnall_Gleeson_by_Gage_Skidmore

L’histoire

Chaque épisode est indépendant. Les histoires ne se suivent pas, on peut les voir dans le désordre sans que cela nuise à notre compréhension. Un tel format (et une telle qualité) rapproche chaque épisode d’un court/moyen métrage à découvrir. Les histoires sont courtes, intenses… Mais il y a quand même un fil conducteur dans tout ça.

black-mirror-torna-da-me

Black Mirror est en réalité une série d’anticipation sur les avancées technologiques et sur les dangers et les abus dont elles pourraient être coupables dans un futur proche. Nous sommes donc dans un monde qui pourrait ressembler au nôtre dans quelques années. La série parle de notre rapport aux nouvelles technologies (nos ordinateurs, nos télévisions, nos téléphones portables qui prennent de plus en plus de place dans nos vies) et à l’image, notamment par le biais de la télé-réalité qui va de plus en plus loin.

Votre petit ami est mort et vous ne pouvez pas vous passer de lui ? Vous pouvez commander son double et vivre avec une machine qui lui ressemble trait pour trait. Mais la factice est-il à la hauteur de vos souvenirs ?

Si vous pouviez enregistrer tout ce que vous voyez grâce à une caméra implantée dans vos yeux, pensez-vous que la dissimulation et le mensonge ne seraient plus au rendez-vous ? Et si le droit à l’oubli faisait finalement partie de nos libertés ? 

Les journalistes et les téléspectateurs ont-ils des limites ou recherchent-ils uniquement les extrêmes ?

Si l’univers qui nous est donné à voir a beau être légèrement différent de notre vie actuelle, nous n’avons aucun mal à nous projeter dans cette vision futuriste du monde. Et pour vcause ! Tout simplement parce que cela parait tristement plausible…D’épisode coup de poing en malaise certain, vous vous rappellerez certainement de cette série !

Black Mirror est une série qui met le doigt où ça fait mal. Visionnaire, elle met souvent très mal à l’aise et nous plonge dans une tension constante. La série interroge et nous fait nous interroger sur notre humanité face à la modernité et à toutes ses dérives. 

9 comments

Laisser un commentaire

CommentLuv badge